Accueil / Actions soutenues / Programmes / Programme One Planet Fellowship

Programme One Planet Fellowship

Annoncée lors du premier Sommet One Planet qui s’est tenu à Paris en décembre 2017, le programme One Planet Fellowship investit dans des chercheurs africains et européens à fort potentiel en début de carrière et accélère leur carrière scientifique afin qu’ils soient mieux à même de développer des solutions pertinentes et sensibles au genre pour l’adaptation climatique des petits exploitants agricoles africains.

Créer un réseau dynamique de leaders scientifiques africains et européens

Le programme One Planet Fellowship vise à créer un réseau dynamique, hautement interconnecté et intergénérationnel de leaders scientifiques africains et européens à même d’utiliser une perspective de genre pour aider les petits producteurs agricoles africains à s’adapter aux changements climatiques. Inspirée par le modèle de bourses AWARD, cette initiative quinquennale de 19,2 millions de dollars US (17,3 M €) vise à primer jusqu’à 630 agronomes sélectionnés de façon concurrentielle.

La Fondation BNP Paribas, la Fondation Bill et Melinda Gates, le Centre de recherches pour le développement international du Canada (CRDI) et le programme DeSIRA de la Commission européenne financent conjointement l’OPFP. Il est mis en œuvre conjointement par le programme AWARD et Agropolis Fondation.

La première cohorte, composée de 45 scientifiques à fort potentiel, sélectionnés parmi un vivier de plus de 1 500 candidats, a été lancée en septembre 2019.

Deuxième cohorte : près de 1 000 candidats pour 45 places, dans un monde aux prises avec le COVID-19

L’appel à candidatures pour la deuxième cohorte de la bourse, qui s’est clôturé le 31 mars 2020, a suscité 903 candidatures en provenance de 14 pays africains (Algérie, Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Kenya, Malawi, Mali, Maroc, Nigeria, Sénégal, Tanzanie, Togo et Zambie). 546 demandes émanent des six pays anglophones, tandis que 357 proviennent des huit pays francophones visés par le programme.


Alors que le monde continue à être aux prises avec le COVID-19, les répercussions économiques induites par la pandémie sont de plus en plus concrètes, des secteurs majeurs comme l’agriculture étant confrontés à de graves difficultés. Or, si une attention considérable a été accordée à la santé et aux systèmes de santé (y compris en matière de recherche et développement), les chaînes de valeur agricoles et les systèmes alimentaires requièrent une attention renforcée.

Il est urgent d’investir dans le renforcement des capacités locales de recherche et de développement, afin de permettre aux pays de relever les défis de leurs systèmes alimentaires, y compris les aspects liés à la production, au transport, au stockage et à la nutrition, qui ont tous une incidence sur les systèmes de santé. Il faut donc intensifier les efforts pour soutenir les chaînes de valeur agricoles qui subissent davantage de pressions en raison des chocs liés au changement climatique.

One Planet Fellowship investit dans la promotion de partenariats et de réseaux de recherche et mettra en relation des scientifiques africains avec des scientifiques européens afin de fournir une exposition précieuse pour la contextualisation de la recherche sur le changement climatique en Afrique. Le processus de sélection a identifié 45 « fellows » parmi les 903 candidats, ils forment désormais la deuxième cohorte de la bourse One Planet. Pour les rencontrer, rendez-vous ici.

Les candidats sélectionnés participeront à un processus intensif d’accélération de carrière de trois ans, non résidentiel, visant à favoriser l’acquisition de compétences en leadership, à renforcer les compétences en recherche scientifique, y compris l’intégration du genre dans leur recherche, et à favoriser les partenariats et les réseaux de recherche. Les candidats qui terminent le processus de trois ans deviendront lauréats du prix One Planet.