Accueil / Actualités / Agenda / Table ronde débat La science et l’action en projet(s)."Le financement de la (...)

4 février 2020

Table ronde débat La science et l’action en projet(s)."Le financement de la recherche collaborative en questions"

4 février 2020, 17h-19h

Dans le cadre du cycle de conférences « CAPA-CITÉ » , la Maison des Sciences de l’Homme SUD (MSH SUD) associée à l’association BEDE (Biodiversité Echanges et Diffusion d’Expériences) vous convient le 4 février 2020, 17h-19h, à la MSH SUD (université Paul Valéry, site Saint-Charles 2, rue du Pr. Henri Serre / arrêt tram "Place Albert Ier") à la table-ronde / débat :

La science et l’action en projet(s). Le financement de la recherche collaborative en questions

Nous aurons le plaisir d’accueillir :

- Julien BARRIER : "Une dictature du partenariat ? Politiques de financement de la recherche et collaborations universités-entreprises"

Julien Barrier, docteur en sociologie, est maître de conférences en sociologie à l’ENS de Lyon, chercheur à l’UMR Triangle et membre du Laboratoire de l’Education (CNRS/ENS de Lyon). Croisant sociologie de l’action publique, sociologie des organisations et sociologie des sciences, ses recherches portent sur les reconfigurations du paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche en France au cours des 40 dernières années. Il s’intéresse notamment aux conséquences de l’essor de logiques managériales dans ce secteur et à l’intensification des relations entre laboratoires publics et entreprises.

- Didier MINOT : "Action publique ou philanthropie : à quelles conditions les acteurs de terrain et la recherche peuvent être en mesure de construire les Communs et agir au service de l’intérêt général ?"

Didier Minot, ingénieur agronome de formation, travaille depuis 45 ans sur les démarches participatives à travers le développement agricole, puis l’aménagement du territoire, le développement local et la mise en réseau des associations citoyennes. Il a été chargé de mission à la Datar, directeur du Cridel puis de l’École des territoires, et président et animateur du RECit (Réseau des écoles de citoyens). Il a participé à l’animation du collectif des associations citoyennes et a créé en 2019 le Collectif «  Changer de cap  », qui apporte un appui aux mobilisations sociales et écologiques afin d’organiser la convergence et promouvoir une justice sociale, climatique et démocratique. Il a par ailleurs créé en 2012 la Fondation Monde solidaire, avec l’objectif de soutenir des actions fortement démultiplicatrices et porteuses d’émancipation. Il est l’auteur de À quoi sert la philanthropie  ? Richesse privée, action publique ou mobilisation citoyenne (Charles Léopold Mayer, 2019), ouvrage autour duquel s’articulera son propos.

Cette table ronde entend fournir aux chercheurs et aux acteurs de terrain qui souhaitent notamment s’engager dans la co-construction de recherches collaboratives quelques clés pour mieux comprendre le financement actuel du secteur associatif – et la manière dont la philanthropie tend aujourd’hui à se substituer aux financements publics – et de la recherche partenariale / collaborative.

Les propos de J. Barrier et D. Minot permettront de nourrir le débat qui s’ouvrira après leurs interventions sur les conditions de co-construction et de financement de formes de recherche associant scientifiques et acteurs de terrain, les uns comme les autres impactés par des effets pour partie semblables liés aux politiques actuelles de financement (désengagement étatique, managérisation, concurrence, etc.).

Entrée libre et gratuite !

Le cycle MSH SUD « CAPA-CITÉ » vise à outiller les chercheurs et leurs partenaires non-académiques sur les questions touchant aux évolutions actuelles du paysage de la recherche, tout particulièrement quant aux conditions de co-construction de formes de recherches associant équitablement chercheurs et acteurs de terrain (associations, collectifs professionnels, coopératives...).